S'abonner
Distribution

Point S célèbre ses 45 ans des projets plein la tête

Publié le 19 janvier 2016

Par Alexandre Guillet
3 min de lecture

Point S a organisé une convention pour son 45ème anniversaire et l'enseigne dirigée par Christophe Rollet fourmille de projets : développement, notamment à l'international, nouvelle centrale d'achat, e-commerce, sans oublier une nouvelle campagne de communication très aboutie.

Sur les plages de l'Ile Maurice, Point S a fêté ses 45 ans dans une ambiance joyeuse rappelant celle du Club Med première génération et des Bronzés. Il est rare de trouver mêlés à ce niveau exceptionnel joie de vivre et volonté de réussir ensemble. En dépit de l'éloignement, 450 personnes étaient présentes pour marquer un nouveau départ du groupement, Jean-Pierre Lenhof, président depuis 15 ans, cédant son fauteuil à Stéphane Bernard dans le courant de l'année. L'équipe dirigeante reste inchangée, elle peut se prévaloir d'un bilan très positif et de projets vraiment offensifs pour 2016.

Michelin is back

L'offre Point S séduit toujours autant et 53 nouveaux points de vente ont ainsi rejoint l'enseigne en 2015, dont 13 centres auto et 5 multi-produits, portant le total à 470 à fin décembre. L'objectif des 500 est programmé pour cette année, qui voit le grand retour du Groupe Michelin parmi les partenaires, avec ses 4 marques et sans conditions particulières. Après 5 ans de "je t'aime moi non plus" Bibendum revient dans un groupement où BS et Hankook ont cartonné en PL ces derniers temps. Pour expliquer le retour, Olivier Dacquin, Directeur Commercial France de Michelin, loue l'indépendance, la vraie identité, une logique de complémentarité, une vraie opportunité, mais avoue aussi sa surprise devant l'arrivée d'Alianco.

Une nouvelle dimension internationale

C'est ainsi que se nomme la méga centrale d'achats conçue dès Equip'Auto par Point S et Mobivia (Norauto), un potentiel annuel de 22 millions de pneus pour 4600 points de vente et 32 marchés. Clairement, la nouvelle dimension internationale de Point S change la donne en sa faveur, avec 120 nouveaux points de vente en Suède, 150 aux couleurs aux USA, une nouvelle filiale en Italie, plus 10 au Maroc avec sur scène les patrons d'Impérial Pneus. Et la progression continue ! On est en ligne pour +200 en Europe et +300 en Amérique du Nord en 2016, avec des négociations en cours en Asie pour faire de Point S une vraie référence mondiale. C'est aussi en Afrique du Sud que Point S teste la vente de produits d'assurance, dans le cadre plus général de recherche de nouvelles cibles de clientèle. En France, après les jeunes conducteurs et l'accord avec les auto-partageurs de OuiCar, Point S va séduire les citadins pressés et développer un 4ème concept (dévoilé le 26 janvier prochain) spécialisé très innovant. De même, certains points de vente devraient devenir partenaires de l'e-commerce (courant 2016) pour surfer astucieusement sur la vague Amazon ou CDiscount, voilà qui surprendra ceux qui accusaient Point S de frilosité vis-à-vis d'Internet, consulté par 85% des clients avant achat. Voilà aussi pourquoi le site Points.fr a été refait et amélioré, comme le Point S Contact client V2, le Blog adhérent V2, et que débute un référencement général et automatique de tous les Point S sur Google, avec géolocalisation, horaires, etc.

"Docteur Bosso", l'arme secrète de Point S

Les moyens classiques -opérations, télé, dépliants radio, digital, etc- n'en sont pas moins renforcés. Du coup la participation des adhérents augmente un peu mais ils se consoleront largement avec une PP (prime de partenariat) qui grimpe de 9 à 10 points : comme ils sont fidèles à 92%, qu'ils ont fait +5 % en PL, +20 % en entretien et +38 % en MDD, tout va bien, d'autant que le retour de Michelin ne pourra qu'améliorer les choses. Reste qu'il existe toujours des choses à corriger, et comme on se dit tout à Point S, on bat publiquement sa coulpe après la perte d'EDF, même si on a repris 20 grands comptes depuis. Il faut aussi faire encore mieux en MDD et agir sur les prix des prestations, trop bas par rapport à la moyenne des concurrents. Reste l'arme secrète de Point S pour 2016, la potion magique du "Docteur Bosso". Devenu psychiatre, Patrick Bosso reçoit -et guérit aussitôt- dans son cabinet des automobilistes stressés, le fauché, le bricoleur, le couple, la déprimée, etc, qui donnent à l'arrivée 5 films irrésistibles de drôlerie et d'une efficacité certaine. "Pas de stress y'a Point S" est devenue une expression "de cour d'école" et Point S capitalise habilement sur cet inestimable acquis pour poursuivre de façon cohérente sa marche en avant.

 

Jean-Pierre Gosselin

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle