S'abonner
Distribution

Point S lance Point S City !

Publié le 28 janvier 2016

Par Alexandre Guillet
3 min de lecture

En présentant de bons résultats 2015, Point S a annoncé le lancement de Point S City pour améliorer son maillage dans les petites agglomérations et les hyper centres-villes.

Sur un marché du pneumatique Tourisme 2015 en progression de 2% en volume, Point S enregistre une progression flatteuse de 5% à périmètre constant, tandis que la progression sur le secteur du Poids Lourd s’élève même à 5,5% sur un marché estimé à +4%. Pour ce qui est de l’activité liée à l’entretien auto, dont la part représente désormais 30% du chiffre d’affaires global (430 millions d’euros en 2015), l’enseigne enregistre une croissance de 20% en chiffre d’affaires, toujours à périmètre constant, sur un marché globalement stable. "Dans ce registre, nos produits à la marque Point S ont connu une progression en volume de 38% l’an passé par rapport à 2014, un résultat qui nous satisfait pleinement et qui repose aussi sur une offre plus étoffée", souligne Christophe Rollet, directeur général de Point S.

Evidemment, la stratégie de développement du réseau a joué un rôle significatif. Fondée sur ses trois concepts de vente (l’entretien rapide, le centre-auto et l’industriel), celle-ci lui a permis d’augmenter de 34% le nombre de ses centres en huit ans. Ainsi, en 2015, 53 nouveaux points de vente ont rejoint la bannière Point S, dont treize nouveaux centres-autos et cinq centres industriels, portant l’effectif global à 470 centres à fin décembre, fédérés par quelque 300 chefs d’entreprise. "Jamais un tel maillage n’avait été atteint, même s’il reste encore du travail à ce niveau", rappelle Christophe Rollet. Raison pour laquelle, en 2016, le réseau a pour objectif d’intensifier sa présence dans les grandes agglomérations (Brest, par exemple), et de renforcer son maillage sur 140 villes identifiées, ceci dans l’optique d’atteindre les 500 points de vente à la fin de l’année.

Naissance ce Point S City

Pour conforter sa stratégie de conquête, Point S lance un quatrième concept de point de vente, sous le nom de "Point S City". "Ce nouveau concept s’adresse plus particulièrement à deux typologies d’agglomération, les petites et moyennes communes de 4000 à 10000 habitants maximum, dans lesquelles l’enseigne n’est pas encore implantée, et les hyper centres-villes", indique Christophe Rollet, "Globalement, l’idée est d’accentuer la notion de proximité".

Dans cette optique, Point S City vient se positionner comme un complément d’activité sur site existant. En ce sens, son modèle économique réduit (structure de une à deux personnes, chiffre d’affaires de moins de 150000€ contre 850000€ en moyenne pour le concept standard) s’adresse, d’une part, aux très petites structures d’entretien rapide et, d’autre part, aux commerces souhaitant diversifier leur activité. Une catégorie dans laquelle figurent les stations-service, vendeurs de véhicules d’occasion, carrossiers, agents de marque, voire les stations de lavage.

Un ticket d'entrée accessible qui ouvre la porte à une nouvelle typologie d'adhérents

Evidemment, Point S City est aussi destiné aux plus petits adhérents actuels du réseau (une vingtaine) qui, en bénéficiant de conditions d’appartenance préférentielles, pourront rester sous la bannière de l’enseigne. En contre-partie, les modalités d’intégration au nouveau concept ont été revues : droit d’entrée minoré à un niveau d’environ la moitié du droit d’entrée d’un point de vente standard, droit d’enseigne plafonné (de ¼ inférieur à celui d’un PDV standard) et, enfin, participation à la communication, réduite également de moitié par rapport à celle des points de vente standard.

"Toujours en termes de conditions particulières, nous avons allégé le niveau de prestations en ne conservant que les prestations essentielles, ceci en s’appuyant sur une formation et des matériels en mesure de garantir le niveau d’expertise requis", explique Christophe Rollet. Dans ce cadre, les investissements s’élèvent à quelque 30000€, y compris matériels, pour un amortissement prévu dès la première année. Sur ces bases, Point S a pour objectif d’ouvrir vingt à trente centres Point S City par an, pour atteindre le cap de la centaine à moyen terme.

 

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle