S'abonner
Manufacturiers

Contrôle technique : Bridgestone demande au gouvernement britannique de revoir sa copie

Publié le 23 août 2015

Par Mathieu Marcinkiewicz
< 1 min de lecture

Le directeur général de Bridgestone UK, Robin Shaw, demande au Gouvernement britannique de revoir sa copie concernant les nouvelles dispositions proposées pour le contrôle technique des automobiles (MOT test).

Robin Shaw, Bridgestone

George Osborne, le ministre chargé des finances et du trésor, souhaite en effet que le premier contrôle technique des véhicules neufs n'interviennent que quatre ans après leur mise en circulation contre trois actuellement.

« Nous nous opposons à ces propositions, car nous croyons qu'elles vont conduire à une augmentation du nombre de véhicules dangereux et illégaux sur nos routes », stigmatise Robin Shaw. Il estime que plus de voitures rouleront avec des pneus en dessous de la limite légale de profondeur de bande de roulement de 1,6 mm.

Si cette mesure était adoptée, les Britanniques pourraient économiser près de 100 M£ par an, selon une estimation du Gouvernement.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle