S'abonner
Manufacturiers

La famille Kandhari divisée

Publié le 25 mai 2015

Par Jérôme Fondraz
2 min de lecture

Alors que le père, Surender Singh Kandhari, reprend en main la distribution des marques Infinity et Eternity, le fils Harjeev commercialise des pneus via la société Zenises. Cette nouvelle répartition des tâches révèle que rien ne va plus entre les deux. Au salon Autopromotec, ils avaient pourtant chacun leur stand à quelques mètres l’un de l’autre.

Entourés de leur équipe commerciale, à gauche, Surender Singh Kandhari et à droite, Harjeev Singh Kandhari.

Créé en 1976 à Dubai afin de commercialiser des produits à base d’élastomères et de caoutchouc, Al Dobowi est une entreprise familiale fondée par Surender Singh Kandhari, qu’il dirigeait jusqu’à peu avec ses deux fils Jasjeev et Harjeev. Elle est propriétaire des marques Infinity et Eternity, et commercialise sous licence d’autres marques sur des marchés spécifiques (Pirelli et Ceat au Nigeria, Trelleborg au Moyen-Orient, Westlake dans plusieurs pays d’Europe, etc.).

Jusqu’à l’année dernière, c’était surtout Harjeev Kandhari, qui représentait les affaires du Groupe sur le Continent européen. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Son père est revenu aux commandes et il a nommé une nouvelle équipe commerciale. Elle réunit désormais deux anciens de Goodyear, Mitchell Peeters, executive director Europe, et Riccardo Costa, manager Europe, tous les deux basés à Madrid.

Harjeev Kandhari a été écarté de la direction d’Al Dobowi en septembre 2014. Il représente désormais les intérêts de la société Zenises, dont la création a été révélée lors du salon Reifen 2014. Elle commercialise aujourd’hui 2 marques, l’une nommée «Z» et l’autre «T». 

Harjeev Kandhari serait seul aux commandes de Zenises. Ce changement de direction traduit en fait des dissensions familiales. Selon nos informations, le père reproche à son fils Harjeev d’avoir démarré sans son accord les activités de la société Zenises. De son côté, Harjeev accuse son père d’avoir cédé à son insu la marque Infinity au chinois Linglong qui la fabrique.

Des actions en justice sont en cours, notamment en ce qui concerne la propriété des noms de domaine aldobowi.com et aldobowigroup.com, disputée par Al Dobowi FZE.

Les deux protagonistes avaient pourtant décidé d’exposer à quelques mètres l’un de l’autre au salon Autopromotec. Une situation ubuesque qui pourrait impacter à terme leurs affaires respectives s’ils n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente.

La marque Infinity est produite en Chine par Linglong Tyres. En France, elle est distribuée par Copadex, ainsi que par Point S. Alors que pour Eternity, déjà commercialisée en Espagne et au Portugal, et qui se positionne en-dessous d’Infinity, Al Dobowi est toujours à la recherche d’un distributeur. Elle est fabriquée également en Chine, mais 3 manufacturiers différents se partageraient la production des pneus été, hiver et PL.

Zenises déclare avoir la propriété entière des moules de la marque «Z», qui comprend 37 dimensions en tourisme (42 d’ici la fin 2015), 11 avec un profil SUV et 16 en run flat. Pour l’étiquette européenne, les pneus sont tous notés B en adhérence sur sol mouillé, B ou C en résistance au roulement, et sont créditées de 2 ondes (72 dB en matière d’émissions sonores extérieures).

La marque «T» se positionne en-dessous et complète l’offre de la jeune société, basée à Kingsbury en Angleterre. Les gammes se composent d’un profil «three» UHP, d’un autre «two» pour les voitures compactes, et pour l’hiver, des «blue snow» et «ecosnow 4x4».

Zenises, qui cherche des distributeurs pour ses marques «Z» et «T» a également récupéré la distribution dans plusieurs pays d’Europe de la marque Westlake du premier manufacturier chinois Zonghce Rubber. C’est le cas en France notamment, mais pas au Royaume-Uni, où Al Dobowi continue de la commercialiser.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle