S'abonner
Manufacturiers

L’usine américaine de Kumho à nouveau d’actualité

Publié le 8 octobre 2014

Par cynthia
< 1 min de lecture
Ce projet, qui faisait suite à la création d’un centre de distribution en 2007 à Henry County, avait démarré en 2008 à Macon, une ville également située dans l’Etat de Géorgie. Il avait été interrompu en raison de la récession mondiale, qui affectait à la fois le marché américain et les opérations de Kumho Tire. […]

Ce projet, qui faisait suite à la création d’un centre de distribution en 2007 à Henry County, avait démarré en 2008 à Macon, une ville également située dans l’Etat de Géorgie. Il avait été interrompu en raison de la récession mondiale, qui affectait à la fois le marché américain et les opérations de Kumho Tire.

La situation a changé puisque le 1er juillet dernier, le manufacturier a annoncé que les travaux allaient reprendre. Le montant alloué à la construction de l’usine a même quasiment doublé, à un peu plus de 300 millions d’euros. Le démarrage de la production est prévu pour 2016 avec un effectif de 450 personnes.

La capacité de production annuelle devrait avoisiner 4 millions de pneumatiques, mais selon le site d’informations Tire Business qui citait harry choi, Président de Kumho Tire Georgia en janvier 2014, elle pourra être étendue à 10 millions de pneus par an, si nécessaire. Kumho a choisi de s’implanter en Géorgie en raison de la proximité des usines de Kia (180km) et de Hyundai (300km), ses deux principaux clients coréens.

Le groupe, numéro 12 du classement des grands manufacturiers mondiaux de Neue Reifenzeitung, réalise par ailleurs 20% de son chiffre d’affaires sur le marché nord américain. Et il est désormais optimiste, tablant sur un marché en hausse de 5% par an jusqu’en 2018 dans cette région. Selon Kumho Tire, l’Amérique du Nord représenterait approximativement 20% d’un marché mondial estimé à 1,6 milliard de pneumatiques.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle