S'abonner
Marché

Sécurité routière : un bilan négatif en 2014

Publié le 28 janvier 2015

Par Mathieu Marcinkiewicz
< 1 min de lecture
3 338 : c'est le triste nombre de tués en 2014 sur les routes de France, soit une hausse de 3,7 % par rapport à 2013, équivalente à 120 décès supplémentaires. Depuis 12 ans de baisse consécutive, les chiffres repartent à la hausse. Les piétons (+8 %), les cyclistes (+8 %) et les cyclomotoristes (+6 […]
Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur

3 338 : c'est le triste nombre de tués en 2014 sur les routes de France, soit une hausse de 3,7 % par rapport à 2013, équivalente à 120 décès supplémentaires. Depuis 12 ans de baisse consécutive, les chiffres repartent à la hausse. Les piétons (+8 %), les cyclistes (+8 %) et les cyclomotoristes (+6 %) sont les principaux touchés.

Le nombre de blessés, lui, a augmenté également (+ 2,5 %).

Afin d'inverser cette tendance, le gouvernement a annoncé un éventail de 26 mesures destinées à améliorer la sécurité routière, parmi lesquelles une baisse du niveau d'alcolémie autorisé ainsi que l'arrivée de nouveaux radars capables de flasher dans les deux sens de la route. L'objectif du gouvernement est de passer sous la barre des 2000 morts sur la route d'ici 2020 (soit moins de 6 décès par jour), un chiffre jamais atteint en France.

Malgré les mauvais chiffres annoncés, l'année 2014 reste le deuxième meilleur bilan depuis la création des statistiques de la Sécurité routière en 1948.

 

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle