S'abonner
Nominations

Michelin perd son « chief digital officer »

Publié le 1 juin 2015

Par Jérôme Fondraz
< 1 min de lecture

Victor Koelsch a été nommé à la tête d'Exide Technologies, un des principaux fabricants de batteries au plomb. Il avait pourtant été désigné en décembre dernier par le groupe clermontois pour superviser sa transformation digitale.

Victor Koelsch a été nommé à la tête d'Exide Technologies, un des principaux fabricants de batteries au plomb. Il avait pourtant été désigné en décembre dernier par le groupe clermontois pour superviser sa transformation digitale.

La nomination de Victor Koelsch au poste de president et chief executive officer d’Exide Technologies est une déconvenue pour Michelin. L’homme, qui doit prendre ses nouvelles fonctions le 22 juin prochain, travaillait depuis 15 ans pour le Groupe.

D’abord employé par Boston Scientific, Compaq puis IBM Global Services, il était entré chez Michelin comme directeur des services d’information (DSI) en 2001. Après avoir occupé 6 ans ce poste, il avait été promu à la présidence de la division Equipement d’origine du Groupe jusqu’en 2011, puis pour diriger la filiale nord-américaine en tant que Executive Vice President, Chief Operating Officer, jusqu’en 2014.

Son départ intervient alors qu’en décembre dernier, il avait pris la responsabilité de la transformation digitale de Michelin, devenant chief digital officer d’une division transversale. Depuis, le Groupe est entré dans le capital du site de vente en ligne Allopneus et racheté son homologue anglais Blackcircles.com.

Contacté, le service communication de Michelin n’a pas souhaité commenter la décision de Victor Koelsch de quitter le Groupe, ni préciser si un remplaçant avait déjà été désigné.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle