S'abonner
Actu

L'Alpine A290 chaussée par Michelin se frotte au cercle polaire

Publié le 5 mars 2024

Par Tristan Baez
2 min de lecture
La très attendue Alpine A290 fait ses premiers tours de roues officiels en Laponie suédoise. Un territoire parfait pour mettre au point ses performances dans des conditions extrêmes, et veiller à l'adhérence de ses gommes signées Michelin.
Avec ses pneus Michelin Pilot alpin 5 spécialement conçus pour elle, l'Alpine A290 a pu être testée dans des conditions extrêmes. ©Renault

Sous un discret camouflage blanc et noir laissant à peine apparaître son mythique bleu, la citadine sportive électrique se meut en silence sur les routes enneigées de Laponie depuis le début de l'année 2024. L'équipe technique du constructeur français Alpine est partie affronter les températures extrêmes du cercle polaire arctique pour tester et valider les paramètres techniques de la future A290. C'est aussi la première fois que cette dernière dévoile sa carrosserie dans ses dimensions définitives. Elle fera 3,99 mètres de long, 1,82 mètre de large et 1,52 mètre de haut.

À près de -30 °C, certains équipements tels que le chauffage, le désembuage et le dégivrage, ainsi que le système de contrôle électronique de la stabilité (ESC) sont mis à rude épreuve pour tester leur robustesse. Mais ce sont surtout les qualités dynamiques de l'A290 qui sont affinées lors des tests grand froid. Outre le moteur électrique d'environ 200 CV, le freinage et les trains roulants sont ajustés sur ses routes enneigées pour permettre à la citadine de garder l'agilité qui fait tout l'ADN d'Alpine. Une attention toute particulière a été portée à ses enveloppes Michelin.

Une conception étroitement liée

Comme pour la berlinette A110 en 2012, la marque dieppoise et le manufacturier clermontois se sont associés depuis deux ans pour concevoir des pneumatiques sur mesure pour cette Alpine électrique. Michelin proposera trois montes en 19 pouces. Le Pilot Sport EV pour une efficience énergétique optimisée, le Pilot Sport S réservé à une utilisation plus sportive... Mais c'est le Pilot Alpin 5 qui accompagne le prototype de l'A290 au nord de la Suède. Ce pneumatique possède, tout comme ses dérivés estivaux et sportifs, un marquage exclusif "A29". Les futurs clients de la citadine ne pourront donc pas se tromper d'enveloppe. Ils retrouveront les mêmes performances à chaque renouvellement.

"Notre future citadine sportive A290 s’exprime actuellement dans les conditions extrêmes et exigeantes de la Laponie suédoise. Cette étape essentielle a pour objectif de confirmer les orientations prises en termes de comportement et d’agilité. Il faut peaufiner son développement pour qu'elle puisse être efficace en toutes circonstances et par tous les temps. L’étape du développement hivernal de l’A290 est cruciale puisqu’il s’agit d’un tout nouveau modèle. Tous les critères ont été passés au crible par notre équipe d’ingénierie et les résultats sont de très bon augure en vue de son lancement dans les prochains mois", commente Philippe Krief,  CEO d'Alpine.

Alpine a dévoilé le volant de sa citadine sportive, avec méplat et point milieu. Recouvert de cuir Nappa, il possède des fonctions dérivées de la F1 comme les modes de conduite en accès direct. Et c'est la seule chose que l'on découvrira vraiment avant sa présentation officielle en juin 2024. Patience…

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle