S'abonner
Distribution

Euromaster gonfle encore sa franchise

Publié le 30 mars 2022

Par Nicolas Girault
< 1 min de lecture
Le réseau de pneumaticiens adossé à Michelin accélère son développement en franchise pour densifier son réseau. Euromaster attire les candidats en dévoilant ses atouts.
Euromaster veut continuer à attirer de nouveaux franchisés en insistant sur la forces de ses services d'accompagnement.

Seize nouveaux franchisés ont rejoint les rangs d’Euromaster en 2021, contre neuf l’année précédente. L’enseigne veut encore accélérer cette tendance, pour densifier son maillage. Elle vise à dépasser les 220 centres franchisés d’ici à 2025 – comme annoncé en 2019, date à laquelle 120 de ses sites n'étaient pas des succursales. Ceux-ci représentent maintenant un peu plus d’un tiers du réseau, avec 147 sites sur 412.

Objectif : se rapprocher encore davantage des clients professionnels et particuliers. "La proximité est toujours le premier critère de choix pour son prestataire d’entretien de véhicule. En ce sens, la franchise est un des leviers essentiels dans notre stratégie de développement territorial pour offrir le meilleur service possible à nos clients, en particulier les professionnels", précise Claude Tinguely, directeur de la franchise.

Arguments différenciant

Pour atteindre son objectif, l’enseigne veut passer de 10 à 15 nouveaux adhérents par an. Elle les recherche d’abord parmi les professionnels de l’automobile et du véhicule industriel. Car, six de ses centres sur dix étendent leurs activités au poids lourd. La franchise vise donc plutôt des dirigeants qualifiés que des investisseurs novices dans le secteur.

Lire aussiEuromaster labellisé "Enseigne Responsable" pour son engagement RSE

Pour les attirer, Euromaster souligne la spécificité de ses services à disposition des franchisés. Ceux-ci peuvent ainsi bénéficier d’un accompagnement par des animateurs experts leur prodiguant des conseils pratiques personnalisés. Ils profitent aussi du savoir-faire de l’enseigne en matière d’organisation et de culture du travail. Parallèlement, un trafic important – apporté par le leadership de la marque auprès des loueurs, flottes VL et VI – leur est promis. Enfin, le soutien de la maison-mère Michelin est un dernier argument de poids pour attirer les adhérents.

Lire aussiEuromaster aborde 2022 avec confiance

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle