S'abonner
Distribution

Négociants spécialistes sous pression

Publié le 5 décembre 2014

Par Jérôme Fondraz
< 1 min de lecture

NOVEMBRE 2014

Toutes les voitures neuves vendues en Europe doivent posséder un système de surveillance de la pression des pneus (TPMS pour « Tyre Pressure Monitoring System ») depuis le 1er novembre 2014. Cet équipement n’est pas nouveau. Il a fait son apparition sur la première génération de Renault Laguna au début des années 2000. Mais, malgré ses bénéfices en matière de sécurité et d’efficacité énergétique, son surcroît de complexité, à la fois pour les conducteurs et les professionnels de la maintenance automobile, a convaincu les constructeurs de le réserver à leurs modèles haut de gamme. La nouvelle directive européenne marque une rupture majeure. Désormais, les TPMS deviennent obligatoires. Théoriquement, c’est une excellente nouvelle pour les négociants spécialistes en pneumatiques, qui seront chargés d’assurer leur maintenance, et qui vont donc voir leur coeur de métier évoluer. Dans la pratique, c’est une toute autre histoire. Quoi qu’il en soit, les professionnels vont devoir se préparer, car le compte à rebours est lancé.

 

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle