S'abonner
Distribution

Point S : Écomobilité prend son envol

Publié le 23 mars 2023

Par Romain Baly
2 min de lecture
L'enseigne lyonnaise s'est présentée à Franchise Expo Paris avec non pas un mais deux stands. L'un dédié à ses activités traditionnelles et l'autre pour celles portant sur les nouvelles mobilités. Le début de l'émancipation pour le concept Écomobilité qui nourrit les ambitions de Point S.
Le concept Ecomobilité avait droit à son propre stand lors de Franchise Expo Paris 2023.

Pas la peine de prendre rendez-vous chez l'ophtalmologue. Il y avait bel et bien deux stands Point S dans les allées de Franchise Expo Paris. Du 19 au 22 mars 2023, l'enseigne lyonnaise a une nouvelle fois pris part au grand rendez-vous tricolore du secteur.

Et elle y a rencontré un grand succès. "Habituellement, sur ce type de salon, on noue 50-60 contacts en quatre jours. Cette année, dès la fin du deuxième jour, nous étions à plus d'une centaine pour la partie traditionnelle de Point S et une trentaine pour Écomobilité", se félicite Lionel Haberlé, directeur marketing et stratégies.

Ce concept avait justement le droit, sur cette dernière édition, à son propre stand. Le fruit d'une réflexion amorcée à la suite de Franchise Expo 2022. "Dans la mesure où nous l'avions lancé en début d'année, nous avions décidé lors du salon 2022 de présenter sur notre stand Écomobilité, explique encore le responsable. En réalité, on s'est aperçu que le concept n'était pas tout à fait à sa place car trop lié à Point S et à l'automobile".

Conquérir de nouvelles cibles et de nouveaux territoires

Or, la force de cette innovation tient précisément dans son dépositionnement. Avec Écomobilité, l'enseigne entend séduire des investisseurs différents, tels que des commerçants voulant travailler dans un secteur novateur. Ce concept doit aussi lui servir de levier de conquête pour s'implanter dans de nouveaux territoires comme les hypercentres. Là où, finalement, la problématique des nouvelles mobilités est la plus forte.

Lire aussi : Point S veut garder son avance

Une projection confirmée lors du salon parisien. Avec ce stand dédié, "on a pu rencontrer des candidats très différents, souvent surpris d'ailleurs de voir que Point S se trouvait derrière", souligne Lionel Haberlé. Ravi de voir sa stratégie fonctionner, ce dernier met également en exergue un autre élément important. "Écomobilité a une dimension commerciale, c'est évident, mais aussi une dimension environnementale car on parle, là, de produits qu'on utilise généralement jusqu'au terme de leur cycle de vie. C'est un point qui intéresse les clients mais aussi les investisseurs."

La voiture à six roues

Un peu plus d'un an après son lancement, le concept est aujourd'hui porté par 18 centres. Une trentaine de projets devraient également voir le jour sous peu. Alors que Point S ambitionne d'atteindre les 700 implantations d'ici la fin 2023 (640 à date), l'enseigne mise énormément sur Ecomobilité pour soutenir son développement.

"Il y a une vraie place à prendre sur le marché de l'entretien et de la réparation des vélos, scooters et trottinettes électriques", appuie Lionel Haberlé. Par ce biais, Point S complète son riche panel de solutions et concrétise un objectif précis. Celui de prendre en charge la "voiture à six roues", image le responsable. Nourrissant ainsi l'idée de fidéliser une clientèle à la mobilité protéiforme.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle