S'abonner
Manufacturiers

Bridgestone prévoit un investissement record en Europe

Publié le 22 mars 2024

Par Romain Baly
2 min de lecture
Le groupe Bridgestone va moderniser son site de production de Burgos, en Espagne, spécialisé dans les pneus pour véhicules légers. Une enveloppe de plus de 200 millions d'euros sera débloquée pour rendre cette usine plus grande, plus performante et plus vertueuse.
L'usine Bridgestone de Burgos (Espagne) est la plus importante sur le sol européen pour le groupe nippon. ©Bridgestone

Un investissement historique promet Bridgestone. Le groupe nippon a annoncé son intention de revoir en profondeur son site espagnol de Burgos. Plus grande usine du manufacturier sur le sol européen, celle-ci va bénéficier dans les prochaines années d'une enveloppe de 207 millions d'euros. Grâce à cette somme, "Bridgestone entend porter ses techniques de production de pneus vers les sommets de l’excellence et de la durabilité".

En d'autres termes, ce site spécialisé dans les enveloppes pour véhicules légers profitera d'une nouvelle organisation. Trois axes de travail ont été identifiés. Un premier portant sur l'automatisation, gage d'une meilleure productivité. Un deuxième concernant l'augmentation des capacités de vulcanisation. Et enfin un troisième qui verra la création d'un entrepôt automatisé à haut rayonnage. Un atout pour renforcer le stock des pneus tout juste fabriqués.

Objectif HRD

En chiffres, ces développements vont permettre à l'usine d'améliorer de 20 % sa productivité globale. En outre, Bridgestone ayant de grandes ambitions sur le segment des pneus à haut diamètre de jante (HRD), Burgos verra sa capacité de production, sur ce type d'enveloppes, augmenter de 75 % au terme de cette phase de modernisation. Plus de 7 millions de pneus sortiront ainsi chaque année de ses chaînes d'ici 2030.

"Bridgestone entame aujourd’hui une nouvelle phase de croissance en Europe et dans le monde en faisant de son site espagnol de Burgos un fleuron de l’innovation et du développement durable commente Emilio Tiberio, directeur technologique (CTO) de Bridgestone West. Nous sommes par ailleurs très fiers de devenir un des acteurs majeurs du développement de la ville de Burgos, de la province de la région Castille-et-León et de l’Espagne, et très heureux de renforcer encore notre présence en tant que producteur aux pratiques durables dans cette région".

Un site responsable

En marge du volet purement industriel, ce plan prévoit en effet aussi d'améliorer significativement l'impact environnemental de l'usine. Le toit de celle-ci vient tout juste d'être couvert de plus de 20 000 panneaux photovoltaïques. Cela représente l'équivalent de cinq terrains de football pour une puissance totale de 9,2 MW. Surtout, grâce à cette technologie, 10 à 14 % des besoins électriques du site sont produits directement par le soleil.

Lire aussi : Bridgestone veut rester le champion de l'hiver

Plus globalement, cette modernisation devrait permettre au site de Burgos de réduire de 410 tonnes ses émissions annuelles de CO2 par rapport aux niveaux actuels. Cela évitera de générer près de 2 000 tonnes de CO2 sur la période 2024-2030 précise le groupe.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle