S'abonner
Manufacturiers

Bridgestone reste en phase avec ses objectifs

Publié le 15 novembre 2021

Par Romain Baly
2 min de lecture
Le groupe nippon Bridgestone a confirmé ses prévisions annuelles tout en prévoyant d'être fortement affecté, au cours du quatrième trimestre 2021, par la hausse des coûts des matières premières et du fret.
Bien que confronté à plusieurs vents contraires, Bridgestone a confirmé ses objectifs 2021. ©Bridgestone

Après Continental, qui a revu à la baisse ses objectifs annuels, et Michelin, qui a confirmé les siens, Bridgestone s'est penché sur cette fin d'exercice 2021 avec un positionnement semblable au tricolore. Ainsi, le géant japonais du pneu a laissé inchangées ses prévisions de résultats annuels, alors qu'il fait face à divers vents contraires, notamment la hausse des coûts de matières premières comme le pétrole et le caoutchouc.

"Au quatrième trimestre, nous prévoyons d'être fortement affectés par la hausse des coûts non seulement des matières premières mais aussi du fret maritime et de l'énergie, tandis qu'aux États-Unis la rentabilité devrait être compressée par la hausse des coûts de la main-d'œuvre", a prévenu Bridgestone lors d'une présentation.

Une activité première monte au ralenti

Son activité est par ailleurs ralentie dans certains segments (pneus de première monte, pour les véhicules neufs) par la pénurie de semi-conducteurs, qui perturbe la production automobile mondiale. Son activité en Asie est également toujours pénalisée par la pandémie.

D'un autre côté, Bridgestone profite notamment de la baisse du yen par rapport au dollar et à l'euro. Il compte aussi poursuivre ses efforts pour améliorer ses prix de vente et optimiser ses coûts afin de "minimiser" les facteurs défavorables et ainsi atteindre ses objectifs annuels.

Un bénéfice net attendu à 2,5 milliards d'euros

Bridgestone, qui avait relevé en août ses prévisions 2021, vise un bénéfice net annuel de 325 milliards de yens (2,5 milliards d'euros), contre une petite perte nette en 2020. Il anticipe un bénéfice opérationnel annuel de 360 milliards de yens, pour un chiffre d'affaires de 3 320 milliards de yens (25,4 milliards d'euros au cours actuel). Il a aussi maintenu son projet de verser un dividende total de 170 yens par action au titre de l'exercice en cours (contre 110 yens pour 2020).

Au troisième trimestre, Bridgestone a réalisé un bénéfice net de 70,5 milliards de yens (près de 540 millions d'euros), contre une mini-perte de 2,1 milliards de yens un an plus tôt. Son bénéfice opérationnel ajusté sur la période s'est établi à 101,7 milliards de yens (+53,6 % sur un an) et son chiffre d'affaires a atteint 833 milliards de yens (6,4 milliards d'euros), en hausse de 12,4 % sur un an. (Avec AFP)

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle