S'abonner
Manufacturiers

Les patrons du groupe Michelin solidaires de leurs salariés

Publié le 7 avril 2020

Par Romain Baly
2 min de lecture
En signe de soutien avec une partie de leurs équipes placées en chômage partiel, les dirigeants du manufacturier tricolore ont accepté de revoir à la baisse leurs rémunérations. Celles-ci seront réduites de 10 à 25 %, selon les membres, en avril et mai 2020.
Florent Menegaux a choisi de réduire son salaire de 25 %.
Bien que trois sites de production du groupe soient amenés à retrouver une petite activité, le retour à la normale n'est pas encore d'actualité pour les usines du groupe Michelin. La plupart des implantations d'Europe de l'Ouest sont à l'arrêt et une grande partie des équipes ont été placées en chômage partiel. Pour soutenir leurs salariés, les dirigeants du manufacturier ont choisi de revoir à la baisse leurs salaires. Florent Menegaux et Yves Chapot

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle