S'abonner
Manufacturiers

Michelin revalorise la rémunération de ses salariés

Publié le 21 février 2024

Par Romain Baly
< 1 min de lecture
Le groupe Michelin et trois de ses syndicats représentatifs ont signé un accord portant sur une revalorisation des salaires. Les rémunérations des employés de Bibendum vont ainsi augmenter en moyenne de 5 % en 2024.
Ce nouvel accord s'inscrit dans la lignée de celui signé en 2023. En deux ans, les opérateurs de production et employés de Michelin auront ainsi vu leur rémunération progresser de 11 %. ©Jérôme Cambier/Michelin

Bonne nouvelle pour les salariés du groupe Michelin. Le manufacturier tricolore et trois syndicats se sont entendus pour revaloriser les salaires en 2024. La CFDT, la CFE-CGC et SUD ont accepté de valider ces négociations annuelles obligatoires (NAO). Cet accord tient compte "des difficultés et des incertitudes de l'année 2023", a précisé le fabriquant dans un communiqué. Une augmentation moyenne de 5 % a ainsi été actée.

En 2023, les hausses de rémunération avaient été similaires. Celle des agents avait ainsi progressé de 5 % et celle des cadres et collaborateurs de 4,8 %. "Sur deux ans, les agents (opérateurs de production et employés) ont bénéficié au total de 11 % d'augmentation de salaire", affirme Michelin. Le groupe intègre dans son calcul les augmentations générales mais aussi l'ancienneté et l'avancement.

Un accord signé dans un contexte défavorable

Les salariés ont aussi touché des primes de partage de la valeur. Celles-ci se chiffraient l'an passé à 700 euros pour ceux gagnant moins de 50 000 euros par an.

L'industriel a vu ses ventes baisser en fin d'année dernière. Un repli de 5 % de son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2023 a été observé. Une chute provoquée par un effet déstockage de la distribution et l'arrêt complet des ventes en Russie.

"Nous avons essayé de trouver le meilleur équilibre possible pour concilier les contraintes de la compétitivité et la nécessité de reconnaître les efforts de tous", a précisé le directeur des relations sociales de Michelin France, Pierre Février. Le groupe revendique une présence dans 175 pays et emploie 132 200 personnes. (Avec AFP)

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle