S'abonner
Manufacturiers

Michelin tancé par la justice

Publié le 9 février 2022

Par Romain Baly
< 1 min de lecture
Le groupe Michelin a été sommé par les prud'hommes de fournir des documents internes à d'ex-salariés de son usine de La Roche-sur-Yon (fermée depuis fin 2020) qui jugent leur licenciement abusif.
Le site vendéen, spécialisé dans les enveloppes poids lourd, employait 619 salariés. ©Michelin
Un peu plus d'un an après avoir cessé son activité, l'ancienne usine Michelin de La Roche-sur-Yon (85) revient dans l'actualité. Saisie par 172 ex-salariés du groupe qui dénoncent le "caractère abusif" de leur licenciement, le conseil des prud'hommes de la préfecture vendéenne a ordonné au fabricant de pneumatiques de communiquer des documents internes juridiques et financiers. "Ces pièces permettront de r[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle