S'abonner
Marché

Approvisionnements : le SNCP tire la sonnette d'alarme

Publié le 1 avril 2021

Par Romain Baly
< 1 min de lecture
Le Syndicat national du caoutchouc et des polymères fait état, depuis le début de l'année 2021, de fortes tensions sur les matières premières. Une situation qui se traduit par des pénuries et une hausse des prix.
La situation s'avère critique pour le SNCP.

Représentant de la filière du caoutchouc et du pneumatique, le SNCP s'inquiète du dérèglement de l'ensemble de la chaîne des approvisionnements depuis le début de l'année 2021. Les tensions sur les matières premières se traduisent tout d'abord par des pénuries.

"Retard de livraison, mises sous allocation, multiplication des cas de forces majeures, difficultés logistiques... la situation s’avère critique pour nombre de transformateurs de caoutchouc", note le syndicat.

Un rebond à saisir

Autre conséquence de cette situation, les cours de certaines matières s'envolent. A fin février, le cours de l'éthylène affichait une hausse de 11 % sur trois mois comparé aux trois mois d'avant. Celui du brent faisait pire, avec une inflation de 35 %, alors que le cours du butadiène battait tous les records (+53 %).

"Pour la filière caoutchouc, la crise actuelle semble plus profonde que celle qu’avait connue le secteur, il y a 10 ans, lors de la reprise post récession 2008-2009", complète le SNCP. Ces tensions s'avèrent d'autant plus dommageables qu'elles se produisent au pire des moments, dans une période où toute l'industrie française et européenne du caoutchouc est censée rebondir.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle