S'abonner
Distribution

BestDrive travaille son image et consolide son maillage

Publié le 11 juin 2024

Par Romain Baly
2 min de lecture
L'enseigne du groupe Continental adopte sa première signature de marque portant ses valeurs et ses ambitions. En la matière, l'intégration de nouveaux sites et la mise en place d'un centre de formation doivent aider BestDrive à conforter sa place sur le marché français.
Franck Matthieu, en charge du développement, de l'animation commerciale et des grands comptes Fleet Partner, Perrine Carrër, responsable marketing et communication, Frédéric Moulin, directeur marketing, et Alessandro de Martino, directeur général de BestDrive France.

À l'aube de ses dix ans, BestDrive continue de grandir. Fondé en 2015 par Continental, le réseau demeure encore un jeune acteur sur le marché du pneumatique et de l'entretien. Raison pour laquelle sa direction s'attache à structurer sa démarche brique après brique. En cette fin de printemps, l'enseigne à la bannière orange et noir s'attaque à un sujet bien moins anodin qu'il n'y paraît. Conscient de son manque de notoriété comparé aux ténors du secteur, BestDrive présente sa première signature de marque.

"Votre confiance, notre exigence"… Quatre mots et une phrase pour résumer beaucoup de choses. "À l'aube de nos dix ans, on voulait prendre du recul sur notre enseigne et créer une identité qui soit propre à nos clients et à nos adhérents, développe Perrine Carrër, responsable marketing et communication. En faisant nos enquêtes, on s'est aperçu que la défiance et la méfiance sont des sentiments exprimés par les clients. Leurs attentes sont nombreuses et il faut leur donner confiance en s'appuyant sur notre expertise."

Une qualité homogène dans tout le réseau

Derrière cette signature se cache ainsi à la fois les valeurs et les ambitions du réseau. Transparence, conseil, pédagogie, loyauté, fiabilité sont autant de mots clés dans cette démarche. Avec l'idée ensuite de satisfaire le client et de le fidéliser avec un réseau homogène en qualité et dense en quantité. En Europe, l'enseigne rayonne dans 21 pays avec 2 271 centres. En France, elle en totalise 230, grâce à 160 sites intégrés et 70 franchisés.

S'il n'a pas valeur d'objectif obsessionnel, le maillage demeure un véritable enjeu. Alors qu'Alessandro de Martino, directeur général, avance le chiffre de 300 points de service d'ici deux-trois ans, une attention toute particulière est portée sur la franchise. Une dizaine de succursales basculeront cette année sur ce modèle, souvent d'ailleurs grâce à des salariés qui souhaitent voler de leurs propres ailes, et cette facette du rayonnement de BestDrive devrait continuer de croître. L'appui du réseau cousin Eurotyre (230 sites) lui permet en outre de revendiquer un rayonnement beaucoup plus vaste.

"L'idée est d'être présent là où il y a du potentiel, résume Franck Matthieu, directeur grands comptes, franchise et communication. Parfois, nous sommes absents d'une zone où il y en a beaucoup, parfois nous sommes présents sur une autre où le potentiel est plus faible… c'est un gros travail". Le responsable pointe toutefois plus précisément la région Grand Ouest comme cible privilégiée. De par la constitution originelle de son maillage, le réseau y est ainsi bien moins représenté.

La formation, un enjeu stratégique

Dans cette quête de croissance et de structuration, un autre chantier stratégique est sur le point d'être bouclé. Comme il l'avait confié en exclusivité dans nos colonnes fin 2023, Alessandro de Martino confirme l'arrivée prochaine d'une académie BestDrive. "C'est un véritable enjeu de travailler sur les compétences de nos collaborateurs actuels, comme de ceux qui nous rejoindront, note-t-il. C'est très important de permettre à chacun de ne pas être dépourvu de connaissances."

D'ici fin 2024-début 2025, l'enseigne s'appuiera sur deux premiers centres écoles situés au Mans (72) et à Aix-en-Provence (13). À terme, l'ambition porte sur un plus vaste réseau capable d'être à moins de deux heures de tous les sites tricolores. Certifiée Qualiopi, la BestDrive Academy dispensera des formations pratiques et théoriques. De cette façon, l'enseigne répond à la problématique profondément marquée du manque de talents dans la profession. À date, il manquerait environ 150 techniciens dans ses centres.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle