S'abonner
Distribution

Ector jockey de Norauto et de Midas

Publié le 20 juin 2016

Par Alexandre Guillet
< 1 min de lecture

Lauréat dans la catégorie "Service de mobilité" lors du concours de start-up du Journal de l'Automobile en février dernier, Ector intègre des projets à la marge, notamment avec le groupe Mobivia, son actionnaire.

Sur le marché encore balbutiant du jockey de parking, Ector figure d'ores et déjà parmi les acteurs représentatif avec 1000 commandes par mois. La start-up, qui propose un service de jockey aux passagers des aéroports et des gares, va s'ouvrir à un service additionnel, lié à la mécanique automobile, annonce Manoel Roy, son fondateur, lors d'un entretien accordé au Journal de l'Automobile.

La start-up qui a vu Mobivia entrer à son capital, à hauteur de 500000 euros en fin d'année dernière, va proposer ses compétences au réseau Norauto et Midas. Il s'agit de "faciliter la vie des conducteurs", explique le responsable. Ses équipes assurent le convoyage des véhicules entre un point de retrait (domicile ou bureau) et les centres de réparation franchisés partenaires, qui font la promotion du service.

Pour un Premium allemand parisien

"Nous avons commencé le mois dernier, nous mesurons le potentiel de notre offre", voit sur le long terme Manoel Roy. Il n'est pas exclu de coupler le service avec le métier de base, le stationnement en zone aéroportuaire. L'introduction sur ce segment de marché résulte d'une sollicitation. Ector en a d'ailleurs reçu d'un distributeur de marque Premium allemande, situé à Paris. Encore confidentiel, le projet -en cours de pilote- est identique et vise à améliorer l'expérience clients à l'après-vente.

Pour mémoire, Ector vient de poser ses valises à l'aéroport de Nice, où officie notamment déjà Parkego. Au cours de l'été, Manoel Roy doit démarrer des activités dans les zones aéroportuaires de Bruxelles, Genève et Toulouse, ainsi que dans les gares TGV de Marne-la-Vallée, Avignon et Aix-en-Provence.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle