S'abonner
Distribution

ETD, le plus asiatique des européens

Publié le 6 juin 2022

Par Romain Baly
2 min de lecture
Depuis près de 30 ans, le grossiste néerlandais s'est développé en s'appuyant sur des marques chinoises. Aujourd'hui, en dépit de leur perte d'attractivité, European Tyre Distributors réaffirme sa stratégie autour de ces produits sur lesquels repose l'intégralité de son portefeuille.
Basé à Strijen, près de Rotterdam, où se trouve son siège et sa plateforme de 20 000 m2, le grossiste ETD a logiquement pris part au salon The Tire Cologne, du 24 au 26 mai 2022.

Loin d'être le plus connu du genre dans l'Hexagone, ETD - ou European Tyre Distributors - est pourtant l'un des principaux grossistes en pneumatiques d'Europe de l'Ouest. Depuis sa base de Strijen, près de Rotterdam (Pays-Bas), où se trouve son siège et sa plateforme de 20 000 m2, l'entreprise dessert principalement tout le Benelux mais aussi l'Allemagne et la France. Un rayonnement qu'elle doit avant tout à une philosophie assez singulière.

2002, année charnière

Fondée en 1993, ETD a longtemps été proche, dans son approche du marché, d'autres poids lourds du secteur comme Van den Ban et Inter-Sprint avant que sa route ne l'éloigne de ses compatriotes. Après presque une décennie la société s'est développée en s'appuyant notamment sur des marques asiatiques. Ses dirigeants décident en 2002 de se concentrer exclusivement sur celles-ci, sentant leur potentiel et l'intérêt d'automobilistes européens de moins en moins "obnubilés" par les premium.

A partir de là, toute la stratégie d'ETD sera guidée par ce type de produits aux performances décriées par certains mais aux tarifs loués par tous. "C'est un vrai parti-pris de la part de nos dirigeants mais ce n'est pas un choix opportuniste, explique Mohsen Daghrir, responsable de l'export et des ventes pour la France, rencontré lors du dernier salon The Tire Cologne. Ils étaient convaincus que ces produits avaient toute leur place sur les marches d'Europe de l'Ouest et ils s'y sont pleinement investis".

Passion MDD

Vingt ans plus tard, le créneau n'a pas changé. Il a même été renforcé. Aujourd'hui, le grossiste se pose en acteur global en étant présent sur quasiment tous les segments avec des pneus pour véhicules légers, poids lourds, agricoles, génie civil, remorques et caravanes. Seuls les deux-roues manquent à son portefeuille. Au sein de celui-ci, le représentant le plus connu n'est autre que Leao Tyres, marque du groupe Linglong.

 

La marque Leao Tyres est l'une des valeurs sûres d'ETD qui entretient une grande proximité avec la maison mère de cette derrière, le groupe Linglong.

 

Aux côtés de ce porte-étendard, ETD s'appuie également sur une cohorte de MDD (qui pèsent un tiers de ses 68 millions d'euros de CA) issues de sa proximité avec Linglong ou fruit de partenariats avec d'autres manufacturiers chinois. "Tout comme le fait de référencer des spécialistes asiatiques, le choix de miser énormément sur nos propres marques fait notre singularité. C'est comme ça qu'on arrive à se différencier", complète Mohsen Daghrir.

La force des liens

De cette façon, le grossiste a noué des liens très fort avec Linglong qui lui fournit les gammes Security, Event et CST. "Ça renforce forcément la relation manufacturier-grossiste, confirme le responsable. Pour nous, c'est aussi une façon de mieux contrôler tout le cheminement fabrication, logistique, distribution et de garder la main sur la stratégie commerciale".

Dans un contexte de dérégulation du fret mondial et d'inflation des prix, ETD a été contraint de revoir à la hausse ses grilles tarifaires mais s'est mis à l'abri d'éventuels soucis de réapprovisionnement, en partie grâce aux liens tissés de longue date avec ses partenaires.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle