S'abonner
Manufacturiers

Goodyear met la main sur Cooper Tires

Publié le 23 février 2021

Par Romain Baly
2 min de lecture
La fabricant américain prend le contrôle de son voisin de l'Ohio moyennant un investissement de 2,5 milliards de dollars. Grâce à cette opération, Goodyear complète son portefeuille et renforce ses positions en Amérique du Nord et en Chine.
Cette opération s'élève à 2,5 milliards de dollars.

"C'est un jour passionnant pour toute l'industrie américaine du pneumatique !" C'est par ses mots que Rich Kramer, PDG de Goodyear, a officialisé le rachat par son groupe de Cooper Tire & Rubber Company. Un mouvement d'envergure conclu entre deux des plus iconiques fabricants de pneumatiques que compte le pays de l'oncle Sam. Moyennant un chèque d'environ 2,5 milliards de dollars (2 millions d'euros), la firme d'Akron met la main sur son homologue et voisin de l'Ohio fondé en 1914.

L'atout SUV/pick-up

"Cette opération de croissance externe va nous permettre de renforcer nos positions industrielles et commerciales, tout en créant de la valeur pour nos actionnaires", ajoute Rich Kramer. Président de Cooper, Brad Hugues y voit quant à lui une réelle opportunité "de rejoindre un groupe plus fort, plus puissant, qui va nous permettre d’être plus compétitif dans le panorama de l’industrie pneumatique mondiale".

Cinquième manufacturier en Amérique du Nord au niveau du chiffre d'affaires, Cooper emploie 10 000 salariés dans 15 pays différents et s'appuie sur un maillage industriel riche de 10 sites détenus en propre ou via des coentreprises. Son portefeuille comprend quatre marques principales (Cooper, Mastercraft, Roadmaster, Mickey Thompson) mais la renommée du groupe repose en grande partie sur son savoir-faire en matière de pneus à forte valeur ajoutée pour SUV et pick-up.

Un CA cumulé de 15 milliards de dollars

Un véritable atout pour Goodyear qui, par ce biais, va aussi renforcer ses positions à l'échelle du globe. Désormais numéro un incontesté sur le sol américain, le groupe réussit également à doubler son niveau d'activité en Chine, grâce à de nouveaux référencements OE. Son réseau de distribution s'étoffe aussi avec 2 500 points de ventes supplémentaires.

D'ici deux ans, ce nouvel attelage, qui représente un CA d'environ 15 milliards de dollars, devrait multiplier les synergies, ce qui permettra de générer des économies d'échelle évaluées à 165 millions de dollars.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle