S'abonner
Manufacturiers

La justice perquisitionne des sites Goodyear après plusieurs accidents mortels

Publié le 17 mai 2024

Par Romain Baly
3 min de lecture
Des sites du manufacturier américain situés en France, en Belgique et au Luxembourg ont fait l'objet d'investigations menées dans le cadre d'une enquête pour "homicides involontaires". Goodyear est soupçonné d'avoir eu connaissance de défauts sur ses pneumatiques ayant causé la mort de plusieurs personnes entre 2014 et 2016.
Les perquisitions menées dans trois sites Goodyear situés en France, en Belgique et au Luxembourg ont permis aux enquêteurs de saisir des données informatiques qui vont pouvoir être exploitées. ©Goodyear
De la tension dans l'air. Mardi 14 mai 2024, trois sites européens de Goodyear ont fait l'objet de perquisitions. Ces investigations entrent dans le cadre d'enquêtes pour "homicides involontaires" ouvertes après l'éclatement de pneus de poids lourds à l'origine d'accidents mortels, a indiqué le procureur de la République Étienne Manteaux. Ce dernier a confirmé que des "perquisitions concomitantes, avant tout informatiques" ont été menées "chez Goodyear en France, au Luxembourg et au siège européen de l'entreprise à Bruxelles", après une[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle