S'abonner
Distribution

Midas investit en plein cœur de Paris avec un nouveau concept

Publié le 18 mars 2024

Par Romain Baly
3 min de lecture
L'enseigne de réparation rapide innove en s'installant dans le IVe arrondissement de la capitale. Ce premier Midas City parisien va se concentrer sur l'entretien et la maintenance de véhicules électriques et hybrides, ainsi que sur la prise en charge des nouvelles formes de mobilité. Une initiative qui a valeur de test avant d'être éventuellement dupliquée ailleurs.
Situé Quai des Célestins, à Paris, le futur Midas City ouvrira ses portes en mai 2024. Sur environ 300 m2, ce site sera spécialisé dans l'entretien et la maintenance de véhicules hybrides et électriques mais aussi de vélos et trottinettes électriques. ©Midas

Préparer l'avenir du réseau, à court, moyen ou long terme. Tel était le message des équipes de Midas réunies à Paris du 16 au 18 mars 2024. Fidèle parmi les fidèles, l'enseigne a ainsi participé à la 42e édition de Franchise Expo. Un évènement incontournable dans son calendrier. "C'est un moment important car ce salon nous permet d'exposer notre marque, notre savoir-faire, tout en rencontrant de potentielles recrues", note le directeur général Julien Gourand.

Franchiseur reconnu, le réseau du groupe Mobivia rassemble à date en France 365 centres, dont seulement une quinzaine en propre. Le travail de conquête s'avère donc impératif. D'autant que Midas a vu son rythme de développement ralentir en 2023 avec un maillage stable alors qu'une douzaine de sites supplémentaires étaient espérés. "L'année a été compliquée à cause notamment d'un contexte qui ne favorisait pas la finalisation de certains projets" ajoute le dirigeant. Mais celui-ci se félicite d'une part d'avoir réussi à stabiliser son réseau et d'autre part de voir le sujet repartir dans le bon sens depuis le début 2024. Environ 20 ouvertures sont ainsi estimées dans les prochains mois.

Accompagner l'évolution de la mobilité

S'il est encore trop tôt pour faire les comptes, Franchise Expo Paris devait contribuer à cet objectif. Avec toutefois un point d'interrogation soulevé par Julien Gourand. Voir le salon prendre place en partie durant un week-end était-il une bonne idée ? "Il faut tenter des choses, Franchise Expo a eu raison de le faire, note-il. Après, n'oublions pas qu'on fait un métier de service. 16 à 17 % de notre chiffre d'affaires est réalisé le week-end parce que les gens ont besoin de nous à ce moment-là".

En marge de cet évènement, Midas a également annoncé une grande nouvelle. Hasard du calendrier, l'enseigne a en effet confirmé le lancement prochain d'un tout nouveau format de centre. En mai 2024, un Midas City ouvrira ses portes en plein cœur de Paris. Cet atelier sera précisément implanté dans le IVe arrondissement de la capitale, quai des Célestins. Avec lui, la filiale de Mobivia entend accompagner l'évolution du parc roulant et de la mobilité au sens large.

Un laboratoire pour l'avenir

Repris à un franchisé historique, cette nouvelle succursale accueillera ainsi des véhicules hybrides et électriques mais aussi des vélos et trottinettes électriques pour de l'entretien courant et de la maintenance. Ce lieu présenté comme "un laboratoire des nouvelles technologies" s'étendra sur environ 300 m2. En toute logique, dans les semaines qui viennent, les équipes du centre seront toutes habilitées à prendre en charge ce type de véhicule. Pour Julien Gourand, ce développement s'avère capital pour l'avenir de Midas.

"On est hyper impliqués depuis longtemps dans les problématiques des nouvelles mobilités. C'est pour ça qu'on a développé à Lille le concept Cycloo. Et celui-ci s'inscrit parfaitement dans le projet du Midas City parisien. C'est la brique qu'il nous manquait." Alors que l'enseigne compte beaucoup sur le retour d'expérience de ce premier site pour affiner le concept, l'idée est bel et bien d'en faire à terme un lieu exclusivement réservé à l'électrique.

4 % de VE accueillis en 2023

Pour ne léser personne, le Midas City de Paris accueillera tous les automobilistes, même les utilisateurs de diesel ou d'essence, mais de façon indirecte. "Nous avons la chance d'avoir 40 % de notre réseau en centre-ville et plusieurs sites à Paris, fait remarquer le directeur général. Ces clients seront réorientés et pourront bénéficier par exemple d'un service de jockeyage". Pour soutenir ce nouveau projet, et lui donner une identité propre, Midas déploiera dans ce centre un espace d'accueil retravaillé.

Les process de prise en charge seront également adaptés aux utilisateurs de ces nouvelles formes de mobilité. Les automobilistes pourront en outre profiter des fameuses "e-révision". Un dispositif déjà proposé dans le réseau alors que celui-ci a totalisé, en 2023, 4 % de véhicules électriques dans ses entrées ateliers. "On sait que certaines choses fonctionneront plus que d'autres, mais on va beaucoup apprendre et on est très enthousiastes" conclut Julien Gourand. L'enseigne se donnera ainsi le temps qu'il faudra avant de voir plus grand.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle