S'abonner
Manufacturiers

Goodyear présente ses derniers travaux en matière de matériaux renouvelables

Publié le 10 janvier 2022

Par Romain Baly
2 min de lecture
Toujours en quête d'efficience environnementale, le manufacturier américain Goodyear dévoile un pneu composé à 70 % de matériaux renouvelables. Une étape de plus vers le tout durable, objectif annoncé pour 2030.
13 ingrédients sont intégrés dans la composition de ce pneumatique dont du noir de carbone ici exploité sous trois formes différentes. ©Goodyear

 

La course aux pneumatiques 100 % durables est belle et bien lancée. Alors que Michelin a présenté lors de la dernière édition des 24 Heures du Mans le prototype 46, soit un pneumatique composé à 46 % de matières recyclées, Goodyear emboite le pas du clermontois en dévoilant à son tour une enveloppe innovante.

Le 5 janvier dernier, la firme américaine à présenter un pneumatique intégrant 70 % de matière recyclable. "Cette réussite passionnante démontre notre engagement à accroître l'utilisation de matériaux renouvelables dans nos pneumatiques", déclare Chris Helsel, vice-président senior de Goodyear en charge des opérations mondiales et directeur de la technologie.

13 ingrédients dans la recette

La composition de ce pneu se divise en 13 ingrédients. Parmi eux, le noir de carbone est présent ici sous trois formes différentes. Habituellement créé par la combustion de différents produits pétrolier, il est ici produit à base de méthane, dioxyde de carbone et huile végétale. Sur l’entièreté du cycle de vie, cette composition s'avère beaucoup plus vertueuse par rapport au noir de carbone habituel et l’utilisation de matières premières biosourcées ou issues de déchets.

Ce pneu est également composé d’huile de soja puisé dans le surplus de son utilisation dans le domaine alimentaire. Celle-ci conserve l’efficacité de la souplesse du mélange de gommes dans des températures variables et réduit l’utilisation des matériaux à base de pétrole.

"Nos scientifiques et ingénieurs ont fait de grands progrès"

Le nouveau pneumatique de Goodyear est aussi doté d’une silice produite à partir de cendres d’écorces de riz, qui sont habituellement jetées lors de la transformation du riz. Utilisée pour améliorer l'adhérence et réduire la consommation de carburant, cette silice résiduelle reste très efficace. Le polyester utilisé pour les câbles et cordes des enveloppes est quant à lui issu du recyclage de divers déchets plastiques.

"Nous nous sommes fixés un objectif ambitieux en 2020 pour créer un pneumatique contenant 100% de matériaux renouvelables dans 10 ans. Nos scientifiques et ingénieurs ont fait de grands progrès pour atteindre cet objectif", conclut Chris Helsel.

Louis Choiset

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle