S'abonner
Manufacturiers

Kumho vise le million dans l'Hexagone

Publié le 10 juin 2022

Par Romain Baly
2 min de lecture
Portée par une politique commerciale offensive et une organisation locale bien en place, la marque sud-coréenne conforte peu à peu sa place en France. Un volume d'un million de pneus et une part de marché de 3 % sont espérés par Kumho à court terme.
Kumho Tyre a logiquement participé à la dernière édition de The Tire Cologne.

Il y avait foule sur le stand de Kumho Tyre lors de The Tire Cologne 2022. Entre l'énergie contagieuse des mascottes et le "buzz" créé par la présence sur celui-ci d'une Hyundai i30 du championnat TCR dont la marque est partenaire, les visiteurs étaient nombreux à se presser chez Kumho, à la plus grande joie des équipes, toute heureuse de se retrouver sans contraintes ni restrictions.

Un positionnement assumé

"On voit beaucoup de monde et c'est très positif, se réjouissait ainsi Jérôme Allard, directeur commercial et marketing de la firme sud-coréenne en France. Cologne est un rendez-vous incontournable et une vitrine au niveau mondial. C'est très important d'être là".

D'autant plus important que la marque surfe depuis un long moment maintenant sur une dynamique de croissance, aussi bien au niveau européen que français. Le fruit d'un positionnement assumé – un quality qui ne prétend pas être un premium – et d'un contexte porteur pour ce type de produits moins chers que le haut du panier et de meilleur qualité que l'entrée de gamme. "Les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux marques quality", confirme le responsable.

Offre, commerce, logistique…

Mais réduire sa réussite à cette explication serait lui faire injure. La croissance de Kumho dans l'Hexagone doit également beaucoup à une stratégie pensée pour voir plus grand. "Que ce soit au niveau de notre offre, de notre stratégie ou de notre logistique, on a mis beaucoup de choses en place et on en récolte aujourd'hui les fruits", ajoute Jérôme Allard, qui dirige en France une équipe d'une vingtaine de personnes.

Côté produits, Kumho a pu compter fin 2021-début 2022 sur ses gammes toutes saisons et hiver pour continuer de croître. Côté commerce, la démarche se veut "offensive" avec un positionnement environ 30 % en dessous des acteurs premium et des hausses de prix, obligatoires pour compenser les multiples inflations du moment, calquées légèrement en dessous de la moyenne du marché, au détriment d'une partie des marges. Enfin, côté logistique, Kumho s'appuie sur un entrepôt situé à Savigny-sur-Clairis (89), d'une capacité de 100 000 enveloppes, capables de desservir 95 % du territoire en 24h.

L'OE demeure fondamental pour grandir

Pour se développer et gagner en crédibilité, la marque mise aussi beaucoup sur l'équipement d'origine. Elle apparait ainsi dès leur sortie d'usine sur les Mercedes Classe G, Seat Ibiza, Skoda Kamiq, Renault Arkana ou Kia EV6, pour ne citer que les accords les plus récents. "Ça donne du poids à nos ambitions et c'est fondamental pour notre rayonnement sur le marché", juge Jérôme Allard. L'OE représenterait actuellement un tiers de l'activité du fabricant.

Désormais, tous les feux semblent au vert pour Kumho qui revendique une part de marché de 2 % dans l'Hexagone et espère atteindre les 3 % à court terme. 2022 pourrait d'ailleurs être une année charnière pour la marque avec près d'un million de ventes attendues. Un résultat deux fois et demie supérieur à celui enregistré en 2019.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle