S'abonner
Manufacturiers

Pneus militaires Michelin et Continental : Chacun sa stratégie

Publié le 8 octobre 2014

Par cynthia
5 min de lecture

Grande première à Eurosatory 2014, Continental y disposait enfin d’un stand. Celui qui, depuis des années, est le plus gros fournisseur de pneus à l’armée française, marche enfin à visage découvert. Ce changement de stratégie suit la création, il y a un an, d’une « division militaire » au plan mondial et l’arrivée d’une communication plus ouverte, avec vendeurs et clients sur le stand. A l’opposé, exposant de toujours à Satory puis Eurosatory, Michelin montrait la nouveauté attendue, le révolutionnaire pneu « anti mines » conçu pour les engins Souvim de déminage rapide. 

Déception, on n’en a pas appris plus sur cette merveille qu’à la présentation d’avant Eurosatory. En revanche on a vu réapparaître une autre innovation « civile », largement commercialisée mais jusque là réservée en exclusivité à l’Amérique, le Tweel. Ce pneu « sans air », en fait une roue souple en plastique ceinturée d’un peu de caoutchouc, y réalise déjà une belle carrière sur les petits skidsteer, Bobcats et autres. Sa technologie progressant régulièrement, Tweel dépasse maintenant largement en performance, confort et durabilité les pneus bias ou [...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle