S'abonner
Manufacturiers

Sophie Rollet : "Il est possible que ces pneus fabriqués par Goodyear soient encore en circulation"

Publié le 30 mai 2024

Par Romain Baly
4 min de lecture
Alors que son mari a péri sur la route en juillet 2014 après l'éclatement d'un pneu d'un poids lourd qui circulait sur l'A36, Sophie Rollet entend faire reconnaître qu'il ne s'agissait pas d'un simple accident. Elle revient pour nous sur les perquisitions menées par la justice chez Goodyear, le 14 mai dernier, et sur son combat.
Sophie Rollet, veuve de Jean-Paul Rollet, décédé sur la route en juillet 2024.
Le Journal du Pneumatique : Depuis dix ans, vous vous battez pour faire reconnaître la responsabilité de Goodyear dans l’accident qui a coûté la vie à votre mari. Que représentent à vos yeux les dernières avancées de cette affaire, marquées par les perquisitions menées mi-mai dans plusieurs sites du groupe ? Sophie Rollet : En fait, quand j'ai appris que des perquisitions étaient en cours, je me suis dit :[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle