S'abonner
Produits

SportContact 7 : pari tenu pour Continental

Publié le 9 mars 2022

Par Florent Le Marquis
3 min de lecture
Lancé fin 2021, le nouveau pneu UHP de Continental est plein de promesses. Nous avons pu constater les performances accrues du SportContact 7 en termes d’adhérence et de freinage comparé à son prédécesseur.
Après cinq ans de développement, Continental a lancé le SportContact 7. © Continental

Lancé à l’automne 2021, il était temps de le tester : le SportContact 7, nouveau protégé de Continental, s’est pleinement dévoilé au début du mois de mars, sur le circuit Autodromo International do Algarve, dans le sud du Portugal. La promesse de l’équipementier était forte : "Beaucoup nous expliquent qu’il aurait fallu le nommer SportContact 7,5, car le différentiel avec le 6 est de moitié plus important qu’entre les SportContact 5 et 6", ont affirmé d’emblée Philipp Mendelski, chef de produit chez Continental, et Marcel Neumann, chef de projet.

Bande asymétrique et pneu sur-mesure

Après cinq années de développement, le nouveau pneumatique UHP arbore une bande de roulement au modèle asymétrique. Sur route sèche, l’empreinte du pneu se déplace vers l’épaulement extérieur, conçu pour transmettre des forces maximales, pour une tenue de route plus stable. Dans des conditions humides, l’empreinte se termine au point d'évacuation d’eau le plus élevé dans la bande de roulement pour une meilleure adhésion au freinage. Continental estime par ailleurs que le SportContact 7 a une longévité de 17 % supérieure à son prédécesseur.

La bande de roulement a un modèle asymétrique.

La bande de roulement a un modèle asymétrique.

 

Le groupe allemand promet également "du jamais vu sur le marché du pneu haute performance". Puisque les véhicules lourds et légers ne requièrent pas les mêmes solutions, et que les pneus sport ne réagissent pas de la même façon selon les modèles, le SportContact 7 bénéficie d’une adaptation sur-mesure pour les véhicules concernés.

Promesse tenue

Lors des essais réalisés sur le circuit portugais, nous avons pu comparer les SportContact 7 à la génération précédente, pour vérifier si les promesses étaient justifiées. Au volant de la Hyundai i30 sur piste sèche, les premières impressions sont positives : on ressent une meilleure adhérence sur la piste et, surtout, une meilleure réponse au freinage avec les pneus les plus récents. La vitesse et la trajectoire sont ainsi mieux tenues dans les virages. En termes de maniabilité, la réponse aux demandes du conducteur semble plus rapide sur le SportContact 7.

Sur route sèche, le SportContact 7 affiche une meilleure adhérence et une meilleure réponse au freinage.

Sur route sèche, le SportContact 7 affiche une meilleure adhérence et une meilleure réponse au freinage.

 

A bord d’une Golf GTI de Volkswagen, nous avons mis en parallèle les capacités de freinage des deux trains de pneumatiques sur route mouillée. Après plusieurs passages, recherchant une distance d’arrêt la plus courte possible à 85 km/h, nous nous sommes rapprochés des plus de deux mètres d’écarts indiqués en amont par Continental entre les SportContact 6 et les SportContact 7.

Le distance de freinage sur route mouillée est réduite avec la génération de pneumatiques la plus récente.

La distance de freinage sur route mouillée est réduite avec la génération de pneumatiques la plus récente.

 

"C’est le meilleur pneu été du marché pour toutes les catégories de véhicules, peu importe leur configuration et leur poids", ont ajouté Philipp Mendelski et Marcel Neumann. Le SportContact 7 est dans un premier temps disponible dans une quarantaine de dimension, du 19 au 23 pouces.

 

Découvrez notre article complet sur le SportContact 7 dans le n°173 du Journal du Pneumatique, de mars-avril 2022.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle