S'abonner
Distribution

Dipropneu-Triangle : comme un air de success-story

Publié le 6 juin 2022

Par Romain Baly
2 min de lecture
Depuis cinq ans que le distributeur de Bondoufle (91) l'a intégrée à son offre, la marque chinoise Triangle a réussi à se faire une place sur le marché du pneumatique tricolore. Le fruit d'un partenariat gagnant-gagnant au sein duquel Dipropneu, fidèle à ses habitudes, s'investit pleinement.
Angelo Giannangeli (directeur marketing Europe de Triangle), Axel Mazzacurati (directeur général de Dipropneu), Bruno Mazzacurati (président de Dipropneu), Mirco Spiniella (directeur du développement commercial Europe de Triangle), Philippe Widmer (directeur commercial de Dipropneu) et Julien Coupechoux (chef de produits de Dipropneu).

Hier comme aujourd'hui, Dipropneu a toujours su se démarquer de la concurrence en dénichant des marques méconnues pour les installer dans l'Hexagone. Toyo au début des années 80, Kumho un peu plus tard (avec un tel succès que les dirigeants de la marque mettront ensuite les voiles pour voler de leurs propres ailes), ou encore Marangoni plus récemment s'inscrivent dans cette logique. Le côté Géo Trouvetou de Bruno Mazzacurati n'y est pas pour rien et le flair du dirigeant semble être inscrit dans les gênes alors que ses trois fils, désormais aux manettes à ses côtés, poursuivent l'aventure.

C'est avec ce même état d'esprit que le fondateur de Dipropneu est allé chercher Triangle en 2017. La marque chinoise est alors totalement méconnue chez nous et sa nationalité, si souvent décriée lorsqu'il est question de pneumatique, fait dire à certains que la partie est jouée d'avance. De ces "on-dit", les Mazzacurati n'en ont cure et se font leur propre idée selon un processus toujours à peu près identique : se rendre sur place, visiter les sites de production, échanger avec les équipes, s'intéresser à l'organisation, comprendre les attentes, évaluer le potentiel…

Plus qu'un simple distributeur

"A la base, ce qui compte, c'est le potentiel de la marque. Peu importe ce qu'elle représente à l'instant T sur un marché. Le développement, c'est notre affaire", résume Bruno Mazzacurati. Avec Triangle, tous les prérequis étaient réunis aux yeux du distributeur qui n'a pas hésité avant de conclure le deal. Du côté de la marque, l'intérêt était réciproque d'autant que celle-ci souhaitait ardemment ouvrir la porte du marché tricolore.

A lire aussi : Dipropneu mise sur les marques chinoises

"Le marché français est très compliqué, avec une dominante pour les marques premium et une culture Michelin très forte, note Mirco Spiniella, directeur du développement commercial Europe de Triangle Tyre. Avec Dipropneu, nous savions que nous allions pouvoir compter sur un partenaire qui allait vendre nos produits mais qui allait devenir le véritable représentant de notre marque en France". Une vision qui colle pleinement à la philosophie du distributeur qui s'est toujours beaucoup investi pour faire croître les cartes qui lui étaient confiées.

Aujourd'hui, cette association a tout de la sucess-story et ravi les deux parties. Réunis sur le stand de la marque lors de The Tire Cologne 2022, Bruno et Axel Mazzacurati (directeur général) côté Dipropneu, ainsi que Mirco Spiniella et Angelo Giannangeli (directeur marketing Europe) côté Triangle, n'ont pas feint leur proximité. Grâce au distributeur de Bondoufle (91), la firme chinoise a relevé son défi en faisant son trou dans l'Hexagone, au milieu d'une cohorte d'autres marques et de compatriotes.

Une compréhension mutuelle

"On sait ce que l'on doit à Dipropneu, abonde Mirco Spiniella. On entretient avec la famille Mazzacurati une relation qui est forcément particulière, très importante pour nous. Depuis le premier jour, nous apprenons beaucoup à leurs côtés". "Pour nous, aujourd'hui, Triangle est très clairement une valeur sûre dans notre portefeuille. C'est l'une de nos plus grosses marques, souligne Axel Mazzacurati. Et ça, c'est le fruit de notre travail mais aussi des efforts de Triangle pour comprendre notre marché".

Le dirigeant loue ainsi "l'européanisation" du fabricant qui a compris l'intérêt d'écouter et de s'adapter aux spécificités continentales mais aussi de se rapprocher de ses interlocuteurs locaux, en déployant notamment un bureau à Milan (Italie) qui coordonne le développement en Europe. Cinq ans après la signature de leur alliance, Dipropneu et Triangle ne voient pas l'avenir autrement qu'ensemble.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle