S'abonner
Manufacturiers

Nexen : bien à sa place mais ambitieux

Publié le 17 juin 2022

Par Romain Baly
3 min de lecture
Le fabricant sud-coréen poursuit son chemin en Europe. Sa structuration progressive sur le continent lui permet de conforter ses positions sur le segment des secondes lignes mais, avec l'extension de son site de production tchèque, Nexen voit encore plus grand à long terme. Et notamment en France.
L'Europe étant le premier débouché à l'export pour la marque, The Tire Cologne constituait un passage obligé pour Nexen.

Premier débouché à l'export pour la marque, l'Europe constitue un enjeu crucial pour Nexen et le salon The Tire Cologne 2022, organisé du 24 au 26 mai derniers, constituaient un passage forcément obligé. "C'est incontournable, bien évidemment, confirme Stéphane Roy, directeur des ventes Europe. Aujourd'hui, nous sommes présents sur tout le continent, nous y investissons beaucoup et nous y avons de grandes ambitions. Ce salon s'inscrit pleinement dans notre démarche".

La capacité de production va doubler

Une démarche très "européanisée". Pour se faire une place sur le Vieux Continent, la firme de Yangsan (Corée du Sud) a fait le choix d'adapter sa stratégie et d'être au plus proche du marché. Raison pour laquelle Nexen Tire a investi dans un site de production. Situé à Zatec, en République tchèque, celui-ci est opérationnel depuis 2019 et permet à la marque de produire 5 millions d'enveloppes par an. Un chiffre amené à passer à 11 millions d'ici dix-huit mois et la finalisation des travaux d'extension de l'usine.

"La structuration de Nexen en Europe contribue à changer la perception que les gens ont de nous, souligne le responsable. Afficher une production européenne rassure les consommateurs et favorise également les accords avec les constructeurs". L'OE s'avère en effet un autre enjeu majeur alors que des constructeurs de premier plan comme Hyundai, Volkswagen, Audi, ou Porsche ont choisi d'équiper ces derniers mois leurs véhicules avec des pneus du coréen.

Une gestion filialisée depuis trois ans

"La marque a besoin de ça pour gagner en notoriété, ajoute Stéphane Roy qui, nonobstant cette volonté de grandir, n'en reste pas moins à sa place. Nous sommes reconnus sur notre marché quality et ça nous va très bien. Nous sommes encore trop jeune pour prétendre à autre chose et, de toute façon, c'est le marché qui décide de ce genre d'évolution".

Eunjee Lee, responsable marketing, et Stéphane Roy, directeur des ventes Europe.

 

En attendant, la France demeure un marché aussi important et que dynamique. Un temps confiée au distributeur Copadex, la gestion de la marque a été internalisée grâce à la création d'une filiale il y a trois ans. Avec réussite, celle-ci étant en passe d'atteindre le million de ventes annuelles. "Nous sommes actuellement à environ 800 000 unités donc le million est à portée de mains", s'enthousiasme-t-il.

La télé et le digital pour communiquer

Ce développement dans l'Hexagone passera entre autres par le renforcement du maillage de partenaires. Les centres autos sont au cœur des préoccupations de la marque, tout comme les négociants, même si l'absence d'offre PL la rend moins attractive à leurs yeux, ainsi que des spécialistes portant son étiquette. Une centaine de sites arborent actuellement le panneau "Nexen Point" et constituent un tremplin pour franchir un nouveau cap.

Outre la distribution, le volet produit continue d'être constamment mis à jour. Un nouveau toutes saisons commercialisé à partir de septembre 2022, le Nblue 4Seasons 2, a d'ailleurs été dévoilé sur les bords du Rhin. Sur le plan marketing, Nexen France compte également investir. A la différence des filiales britannique et italienne qui ont misé du sponsoring sportif en apparaissant sur les maillots des clubs de football de Manchester City et du Milan AC, celle tricolore misera plutôt sur des campagnes publicitaires télévisées et digitales.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle