S'abonner
Manufacturiers

Nokian va renforcer sa production grâce à Qingdao Sentury Tire

Publié le 21 décembre 2022

Par Romain Baly
2 min de lecture
Le manufacturier finlandais a annoncé avoir signé un accord avec son homologue chinois pour produire entre 1 et 3 millions de pneumatiques chaque année, d'ici 2027, dans l'une des usines de Qingdao Sentury Tire. Une décision qui doit permettre à Nokian Tyres de compenser la perte de son site russe de Vsevolozhsk.
Nokian Tyres sécurise sa production en signant un accord avec Qingdao Sentury Tire. ©Nokian

Nokian Tyres sécurise sa production. Le manufacturier finlandais a signé un accord avec Qingdao Sentury Tire pour fabriquer une partie de ses besoins en pneumatiques pour véhicules légers dans l'une des usines du groupe chinois. Si le site concerné n'a pas été précisé, ce partenariat va permettre à Nokian de compenser la perte de son usine russe de de Vsevolozhsk, dont les chaînes avaient arrêté de fonctionner au début de la guerre en Ukraine avant qu'un processus de cession ne soit amorcé.

Aujourd'hui, le fabricant nordique ne peut plus compter sur les volumes très conséquents – on parle de 17 millions d'enveloppes par an – produits par cet outil de production stratégique. En novembre 2022, Nokian a annoncé la construction d'une nouvelle usine sur le sol européen. Celle-ci sera bâtit à Oradea, en Roumanie. Les travaux démarreront au début de l'année 2023 et les premières enveloppes issues des chaînes locales sont espérés pour le second semestre 2024.

Qingdao sera régulièrement audité

Mais avec une capacité annuelle de six millions d'unité, Oradea ne pourra pas totalement compenser la perte de Vsevolozhsk. De quoi obliger le groupe finlandais à creuser d'autres pistes comme celle qui le mène aujourd'hui à collaborer avec Qingdao. L'accord entre les deux manufacturiers prévoit que le chinois produise entre 1 et 3 millions de pneumatiques annuellement pour le compte de Nokian, sur une période s'étendant de 2023 à 2027.

Lire aussi : Nokian Tyres serre les dents en attendant des jours meilleurs

"Les pneumatiques conçus fabriqués sur le site de production du partenaire ont été testés dans les centres d’essais de Nokian Tyres afin de répondre à ses exigences élevées en matière de sécurité et de qualité", est-il expliqué dans un communiqué. Pour rassurer le marché va au choix de se tourner vers un homologue "exotique", Nokian précise que "le site de production (de Qingdao, ndlr) sera régulièrement audité", conformément à ses exigences "en matière de qualité, de développement durable et de sécurité".

Commercialisation attendue au second semestre 2023

"Nous avons commencé à construire la nouvelle entreprise Nokian Tyres sans la fabrication en Russie, le contrat de production constituant un élément essentiel de ces plans, indique Jukka Moisio, PDG du groupe. Venant en complément de notre propre production, cela nous aide à faire face à une demande encore plus rapide et flexible. La nouvelle usine en Roumanie, l’augmentation de la capacité en Finlande et aux États-Unis ainsi que le contrat de production nous permettent de mettre en place de solides bases pour la future croissance de Nokian".

La production fruit de cet accord est destinée au marché d'Europe centrale. La fabrication de masse sera lancée au premier semestre 2023 et les pneumatiques en question seront commercialisés au second semestre.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle