S'abonner
Marché

Caoutchouc : l'IRSG craint une offre excédentaire d'ici à 2020

Publié le 15 avril 2015

Par Mathieu Marcinkiewicz
< 1 min de lecture

Mauvaise nouvelle pour les pays producteurs, l'industrie mondiale du caoutchouc va souffrir d'un déséquilibre de l'offre et de la demande, selon l'International Rubber Study Group (IRSG).

Au rythme actuel, l'institut table, en effet, sur une consommation de 15 millions de tonnes de caoutchouc naturel et de 19,4 millions de tonnes de caoutchouc synthétique d'ici 2020. Cela conduirait à un excédent de l'offre de 1 million de tonnes pour le latex et de 3 millions de tonnes pour le dérivé du pétrole, selon Stephen Evans, secrétaire général de l'IRSG.

Cette "sous-consommation" serait due, selon lui, au "manque de croissance de l'économie mondiale" et aux répercussions de la crise financière "qui ne sont pas terminées".

Pour le FMI, la demande mondiale de caoutchouc devrait augmenter de 1,8% cette année, à 29,1 millions de tonnes, et de 4,1% en 2016, à 30,3 millions de tonnes. La consommation de caoutchouc naturel est attendue en hausse de 3,1% cette année à 12,3 millions de tonnes, et de 4,4% en 2016, à 12,9 millions de tonnes. Elle devrait atteindre 16,5 millions de tonnes en 2023.

Celle de caoutchouc synthétique devrait atteindre 16,8 millions de tonnes en 2015, 17,5 millions de tonnes en 2016 et 21,5 millions de tonnes en 2023.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle