S'abonner
Marché

Sonamia se renforce dans le rechapage

Publié le 30 octobre 2023

Par Romain Baly
2 min de lecture
Le grossiste vendéen se développe avec la reprise des activités rechapage de la société Casenave. Connue pour distribuer la gamme CTS, celle-ci permet à Sonamia de renforcer une offre dédiée qui comprend déjà, depuis sa reprise en 2021, la marque Superflotation.
Avec la reprise des activités rechapages de Casenave, Sonamia renforce sa présence sur ce segment. ©Sonamia

Quelques semaines après la reprise de Soreval par Kertrucks, le monde du rechapage enregistre un nouveau mouvement. Fin septembre 2023, le groupe Sonamia a conclu un accord avec la société girondine Casenave SAS. Plus précisément, le grossiste vendéen met la main sur les activités rechapages de l'entité basée à Mérignac (33). Celle-ci souhaite désormais se concentrer exclusivement sur la conception et la commercialisation de produits techniques (attelages et essieux industriels notamment).

Pour Sonamia, connu pour son expertise en matière de distribution de pneumatiques (dont BKT), de jantes, de roues complètes ou encore de chambres à air, cette opération vient pérenniser un virage pris voilà deux ans. En mai 2021, le groupe avait entamé son ouverture vers le rechapage avec la reprise de la marque Superflotation. Par le biais du savoir-faire de Casenave, son offre se développe avec désormais l'appui de la gamme CTS.

Un bon signe dans contexte incertain

Engagé depuis 20 ans dans une démarche de récupération de la vieille matière grâce à France Recyclage Pneumatique, Sonamia souhaite ainsi à aller encore plus loin. Le rechapage est une technique permettant d'offrir plusieurs vies à une enveloppe poids-lourd, agricole ou industrielle. Il s'avère donc un excellent moyen de diminuer l'impact environnemental du pneu et de préserver toujours davantage les ressources naturelles.

"Nous nous inscrivons dans une démarché éco-responsable en reconditionnant les carcasses poids- lourds sélectionnées, en France et en Europe, dans des usines homologuées R109, gage de leur qualité", détaille Matthieu Roudeix, responsable du pôle rechapage de Sonamia. Cet investissement intervient alors même que le marché du rechapage est en souffrance depuis le début de l'année. Il prouve ainsi que des acteurs importants continuent d'y croire en dépit de résultats fluctuants.

Faire bouger les lignes

"Nous croyons fermement chez Sonamia que la filière du retraitement des pneus poids lourds pour l’utilisation agricole est une solution supplémentaire dans le cycle de vie du pneumatique" ajoute le responsable. Sonamia, aux côtés de ses représentants, travaille d'ailleurs avec les pouvoirs publics pour faire évoluer le cadre réglementaire. Et de demander à ce que soit autorisé le montage de pneus rechapés sur du matériel agricole neuf dès homologation.

Une requête "pour le moment refusée au titre que les rechapeurs ne sont pas des manufacturiers de pneumatiques et qu’ils ne peuvent produire d’attestation pour les pneumatiques retraités, alors que le process de fabrication est sensiblement le même à l’exception de la fabrication de la carcasse" fait remarquer Matthieu Roudeix.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle