S'abonner
Manufacturiers

Guerre en Ukraine : quelles conséquences pour le pneumatique ?

Publié le 3 mars 2022

Par Romain Baly
2 min de lecture
L'invasion russe en Ukraine impacte les fabricants de pneumatiques. Sept d'entre eux sont implantés dans le pays des tsars et les multiples sanctions qui touchent le Kremlin sèment le doute.
Sept fabricants de pneumatiques sont implantés en Russie. ©Adobe Stock

Alors que chaque jour le conflit prend de l'ampleur et que l'armée russe est de plus en plus menaçante, la guerre qui sévit en Ukraine pourrait avoir des répercussions sur le monde du pneumatique. Les multiples sanctions prises par les puissances occidentales à l'encontre du Kremlin risquent d'avoir de sérieuses incidences sur les fabricants de pneumatiques.

Seul Nokian s'est positionné

Sept d'entre eux sont en effet implantés sur le marché russe. Nos confrères de l'European Rubber Journal ont ainsi dressé le panorama local du pneumatique. Plus grand fabricant en Russie, Nokian Tyres s'appuie sur un site gigantesque situé à Vsevolozhsk, près de Saint-Pétersbourg, où sont employées 1 600 personnes chargées de produire annuellement 17 millions d'enveloppes TC4. La firme finlandaise est par ailleurs la seule à avoir communiqué sa position depuis le début du conflit.

Bridgestone exploite de son côté une usine de pneus tourismes à Oulianovsk, dans l'Ouest du pays, dotée d'une capacité de 4 862 unités par jour. Toujours dans l'Ouest, c'est à Kalouga que Continental est implanté, avec un site dédié aux véhicules légers capable de fabriquer trois millions de pneus par an.

La Russie représente moins de 0,3 % des exportations mondiales

Au Sud-Est de Moscou, à Davydovo, on retrouve Michelin et son usine d'où sortent quotidiennement 6 000 enveloppes pour véhicules légers et camionnettes. Mêmes volumes et mêmes véhicules pour le site Pirelli de Kirov (à 800 kilomètres au Nord-Est de Moscou) tandis que le manufacturier transalpin dispose également d'un second outil de production à Voronezh (400 kilomètres au Sud-est de la capitale), doté d'une capacité de production de 2,3 millions d'unités par an.

Via la société Voltyre-Prom JSC, Titan International fabrique annuellement deux millions d'enveloppes utilitaires, agricoles et industrielles près de Volgograd. Enfin, Yokohama est installé depuis 2012 à Lipetsk, encore à l'Ouest, avec une site produisant six millions de pneus chaque année. Notons également que quatre manufacturiers (CJSC Rosava, Dneprochina JSC, Eurotire Inc. et Valsa Bila Tserkva) sont implantés en Ukraine.

Comme le soulignent nos confrère de Tire Business, les exportations de pneumatiques en provenance de la Russie se sont élevées, en 2021, à 1,14 million d'unités, soit moins de 0,3 % du marché mondial. L'Ukraine a exporté dans le même temps 450 930 pneumatiques.

Partager : 

Sur le même sujet

cross-circle